PORTUGAL – PORTO – Les ponts, le vin et les azulejos

PORTO, petite ville d’environ 240 000 habitants située au Nord du Portugal, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, connue notamment pour son vin portant le même nom, ses ponts et pour certains son club de foot. Voilà le tableau.

IMG_20170604_182043_834

La ville en elle-même a son petit charme indéniable, mais je vous conseille également d’aller explorer les alentours qui valent leur petit pesant de sardines. Mais parlons d’abord de PORTO.

Pour faire le tour de leur ville et en connaître l’histoire, les habitants ne manquent pas d’imagination : la croisière, le tuktuk, le bus, le vélo, le side-car … Une formule a retenu notre attention et nous ne l’avons pas regrettée: le Yellow Bus, combo gagnant croisière + bus + visite des caves sur deux jours, au prix sexy de 28€ par personne. Primo, parce que la croisière permet de découvrir les 6 ponts reliant les deux rives de chaque côté du Douro avec audioguide en français (proposée seule à une quinzaine d’euros). Deuxio, parce que le bus décapotable fait le tour des principaux monuments historiques avec audioguide en français (toujours) ET fait office de moyen de locomotion, grâce au « hop on – hop off » illimité. Enfin, tertio, parce que ne pas faire l’honneur à nos narines de la douce effluve de la barique en chêne remplie de son vin qui mûrit aurait été un scandale et je dirais même un gros raté. Dans notre formule, étaient donc comprises une visite du musée et des caves Calem ainsi qu’une dégustation de Porto (un verre de rouge, un verre de blanc, au cas où). Ô joie ! 

Après ce délicieux moment, deux idées gustatives à proximité testées et approuvées: la 360° Terrace Lounge de Porto Cruz ($$$), rooftop à touristes qui ne fait pas de mal puisqu’elle nous fait du bien et le tout nouveau resto des caves Niepoort ($) proposant une carte simplifiée avec seulement 3 menus de cuisine locale (gage de produits frais assuré) à base par exemple de bacalhau (morue) ou de « saucisse » végétarienne, avec leur verre de vin, ou encore des cakes à la cannelle… Du local on a dit !

Autre coup de coeur de cette ville: La Bohème entre amis ($$$). C’est son petit nom. Un bar à tapas proposant à partir de 23h un concert live en portugais. C’est loin d’être cheap mais encore une fois quand on se fait du bien…

Non loin se trouve une petite merveille : la Livraria Lello. Une librairie reconnue parmi les plus belles du monde, qui a inspiré J.K Rowling pour Harry Potter, un petit sorcier qui mérite à être connu. J’en ai ramené une version portugaise de Tintin sur la Lune, mais vous avez l’embarras du choix: cuisine, art, design, romans, livres pour enfants, en français, en anglais, en espagnol, en portugais… Un lieu photogénique (j’ai cependant lu qu’elles étaient interdites, sauf vers l’heure de fermeture… Je peux vous confirmer qu’à cette heure, rien à signaler, c’est quartier libre) dont l’entrée se paie 4€, servant de bon d’achat dans l’établissement.

En prenant le train vers le prochain petit bijou de la région, prenez le temps d’admirer la gare de Sao Bento et ses azulejos (ceux de la Capela das almas en passant par la Rua Santa Catarina ne sont pas mal non plus). Et prenez le train, donc, en direction d’AVEIRO, autrement connue comme la Venise du Portugal, située à une petite heure pour 7€ par personne l’A/R. Alors on ne va pas s’enflammer, c’est très mignon, c’est plein de couleurs mais ça n’est pas Venise ! Un petit tour en gondole (8€), quelques tapas ou poisson fraîchement pêché et vous pouvez prendre le train retour. Si vous avez le temps, allez à la plage pour voir les maisons rayées que nous avons ratées. Une journée suffit.

IMG_20170609_164908_801

Si vous avez quand même envie de mettre les pieds dans le sable et sentir vos cheveux au vent (vraiment au vent) sans aller aussi loin, vous pouvez vous rendre à Matosinhos (inclus avec le Yellow bus). Surfeurs, kite-surfeurs et autres amateurs y trouveront leur bonheur !

Sans transition, attention, sur le Cais de Ribeira, certains restos s’emballent sur les prix mais les calamars sortent bien du congélateur. Méfiance, donc, risque de mauvaise expérience ! Je tiens aussi à préciser que le Palacio de Cristal qui a donné son nom au parc n’existe plus. Il a été détruit et remplacé par une sorte de décevante soucoupe volante à vocation de complexe sportif. Le nom, lui, est resté, par nostalgie. La vue ne vaut pas celle du rooftop ou du pont. Selon moi, vous pouvez vous en passer !

Pour résumer, PORTO est une chouette échappée de courte durée, ou, si vous souhaiter prolonger le plaisir et y rester une petite semaine, je vous conseille de bouger. Notre seul petit regret : ne pas avoir pu voir les terrasses de vignes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s